Synonyme fort


Adverbe

Top 10 synonymes fort Autres synonymes du mot fort

Définition fort

  • Avec force, vigueur, d'une manière forte : Taper fort.
  • Extrêmement, beaucoup, très : C'est un sujet fort intéressant. J'ai fort à faire aujourd'hui.
  • Personne qui a la puissance, les ressources nécessaires : Protéger le faible contre le fort.
  • Personne qui a de l'énergie morale : Il a l'intransigeance des forts.
Origine : (de fort 1)
  • Ouvrage de fortification autonome et fermé, destiné à défendre isolément un point important.
Origine : (latin fortis, courageux)
  • Qui a de la vigueur, de la force physique, qui est robuste, solide : Un homme fort.
  • Qui est corpulent, épais, gros : Être fort des hanches. Avoir la taille forte.
  • Qui a de la force morale, de la force de caractère : Rester fort dans l'adversité. Une âme forte.
  • Dont la puissance, les moyens d'action, le pouvoir sont très développés ; qui s'impose aux autres : Un parti politique fort.
  • Qui manifeste l'autorité, la puissance, l'ascendant sur autrui, la rigueur, la violence : Employer la manière forte avec un enfant.
  • Se dit d'un État qui recourt à la contrainte et à des mesures autoritaires : Régime fort.
  • Qui est résistant, solide : Du carton fort.
  • Qui est bien établi, sûr, qui résiste au temps, aux attaques, etc. : Son amour est si fort qu'il lui pardonne tout.
  • Qui a beaucoup d'intensité, de puissance, de force : Parler d'une voix forte.
  • Qui est grand, qui a une importance marquée : Une forte somme d'argent.
  • Se dit d'une substance, d'une préparation dont la teneur en son principe actif est très importante : De la moutarde forte.
  • Qui est désagréable au goût ou à l'odorat, âcre : Du beurre fort.
  • Se dit d'un produit, d'un médicament qui agit avec énergie ; se dit d'un instrument, d'un appareil très actif, très correctif, puissant : De la colle forte. Ces lunettes sont trop fortes pour moi.
  • Qui a des connaissances étendues, une grande habileté, une grande aptitude dans un domaine et, en particulier, qui surpasse les autres : Être fort en mathématiques, aux échecs.
  • Se dit d'une action qui nécessite une grande aptitude, une grande habileté.
  • Se dit d'une action qui manifeste l'habileté, le savoir-faire, la compétence et qui s'impose avec force à l'esprit : Son dernier roman est très fort.
  • Qui tire son assurance, sa supériorité de telle ou telle chose : Fort de son expérience, il a tout arrangé en un clin d'œil.
  • Agriculture : Se dit d'une terre compacte, argileuse, difficile à labourer.
  • Chimie : Se dit d'un électrolyte presque entièrement dissocié.
  • Jeux :
    1. Se dit d'une carte qui l'emporte sur les autres, permettant de faire la levée.
    2. Se dit de la couleur où le joueur a les plus fortes cartes.
  • Monnaies : Se dit d'une monnaie qui, dans les relations internationales, est librement négociable et immédiatement convertible contre les monnaies les plus appréciées.
  • Phonétique : Se dit d'une consonne réalisée avec une tension musculaire plus importante que celle qui est requise pour l'émission de la partenaire faible ou douce.
  • Familier : Fort(e) en thème, élève studieux qui réussit bien dans les exercices scolaires (souvent péjoratif).
Origine : (latin fortis, courageux)
  • Qui a de la vigueur, de la force physique, qui est robuste, solide : Un homme fort.
  • Qui est corpulent, épais, gros : Être fort des hanches. Avoir la taille forte.
  • Qui a de la force morale, de la force de caractère : Rester fort dans l'adversité. Une âme forte.
  • Dont la puissance, les moyens d'action, le pouvoir sont très développés ; qui s'impose aux autres : Un parti politique fort.
  • Qui manifeste l'autorité, la puissance, l'ascendant sur autrui, la rigueur, la violence : Employer la manière forte avec un enfant.
  • Se dit d'un État qui recourt à la contrainte et à des mesures autoritaires : Régime fort.
  • Qui est résistant, solide : Du carton fort.
  • Qui est bien établi, sûr, qui résiste au temps, aux attaques, etc. : Son amour est si fort qu'il lui pardonne tout.
  • Qui a beaucoup d'intensité, de puissance, de force : Parler d'une voix forte.
  • Qui est grand, qui a une importance marquée : Une forte somme d'argent.
  • Se dit d'une substance, d'une préparation dont la teneur en son principe actif est très importante : De la moutarde forte.
  • Qui est désagréable au goût ou à l'odorat, âcre : Du beurre fort.
  • Se dit d'un produit, d'un médicament qui agit avec énergie ; se dit d'un instrument, d'un appareil très actif, très correctif, puissant : De la colle forte. Ces lunettes sont trop fortes pour moi.
  • Qui a des connaissances étendues, une grande habileté, une grande aptitude dans un domaine et, en particulier, qui surpasse les autres : Être fort en mathématiques, aux échecs.
  • Se dit d'une action qui nécessite une grande aptitude, une grande habileté.
  • Se dit d'une action qui manifeste l'habileté, le savoir-faire, la compétence et qui s'impose avec force à l'esprit : Son dernier roman est très fort.
  • Qui tire son assurance, sa supériorité de telle ou telle chose : Fort de son expérience, il a tout arrangé en un clin d'œil.
  • Agriculture : Se dit d'une terre compacte, argileuse, difficile à labourer.
  • Chimie : Se dit d'un électrolyte presque entièrement dissocié.
  • Jeux :
    1. Se dit d'une carte qui l'emporte sur les autres, permettant de faire la levée.
    2. Se dit de la couleur où le joueur a les plus fortes cartes.
  • Monnaies : Se dit d'une monnaie qui, dans les relations internationales, est librement négociable et immédiatement convertible contre les monnaies les plus appréciées.
  • Phonétique : Se dit d'une consonne réalisée avec une tension musculaire plus importante que celle qui est requise pour l'émission de la partenaire faible ou douce.
  • Familier : Fort(e) en thème, élève studieux qui réussit bien dans les exercices scolaires (souvent péjoratif).

Antonymes fort