Synonyme ferme


Adjectif

Top 10 synonymes ferme Autres synonymes du mot ferme

Définition ferme

Origine : (latin firmus)
  • Se dit d'une matière, et en particulier de la chair, qui est compacte, dure, solide (par opposition à mou) : Sol ferme. Avoir un corps ferme.
  • Qui manifeste de la sûreté, qui ne tremble pas : Écriture ferme. Être ferme sur ses jambes.
  • Qui a de l'assurance, de la décision, qui est sans hésitation ni faiblesse : Parler d'un ton ferme. Il a été ferme sur ce point.
  • Se dit d'une attitude, d'une volonté inébranlable, inéluctable, sûre : J'ai la ferme volonté de ne pas céder.
  • Qui est mûrement réfléchi, sur lequel on ne peut revenir : Prendre un engagement ferme.
  • Qui montre de l'autorité, de l'énergie vis-à-vis de quelqu'un, qui ne cède pas : Être ferme avec ses enfants.
  • Se dit d'une valeur, d'une monnaie dont le cours est stable ou en hausse : L'euro s'est montré ferme.
  • Se dit d'une opération commerciale, qui a un caractère définitif : Une vente ferme.
  • Se dit d'un prix qui, par décision, ne peut subir aucune augmentation pendant une certaine période (par opposition à prix indexé).
  • Se dit d'une opération d'achat ou de vente à terme qui devrait, en principe, se terminer par la livraison des titres (par opposition à l'achat ou à la vente à primes).
Origine : (ancien français fermer, fixer)
  • Ensemble de pièces de charpente assemblées dans un plan vertical et transversal à la longueur du toit, placées de distance en distance pour soutenir une couverture à deux versants. (Les fermes les plus simples se composent de deux arbalétriers, d'un entrait, d'un poinçon ; elles supportent les chevrons par l'intermédiaire de pannes.)
  • Décor de théâtre monté sur un châssis qui s'élève des dessous.
Origine : (ancien français fermer, fixer des conditions, du bas latin firma, convention, du latin classique firmus, convenu)
  • Accord par lequel l'État autorise, moyennant rétribution, un particulier à exercer un certain monopole, par exemple ouvrir et tenir une maison de jeux.
  • Sous l'Ancien Régime, convention par laquelle l'État confiait à un particulier le recouvrement de taxes ou d'impôts moyennant le versement d'une somme forfaitaire, les excédents éventuels devenant la propriété du fermier.
  • Solidement, vigoureusement, sans fléchir : Tenir ferme contre l'ennemi.
  • Beaucoup, fortement : Il travaille ferme en ce moment.
  • D'une manière définitive et sans possibilité de se dédire : Acheter ferme et au comptant.
  • Sans sursis : Être condamné à deux ans de prison ferme.
Origine : (de ferme 3)
  • Domaine agricole donné en fermage.
  • Exploitation agricole en général.
  • Ensemble constitué par l'habitation de l'agriculteur et les bâtiments de l'exploitation agricole qu'il dirige.
  • Gisement en place qui existe sur le côté d'une galerie.
  • Participe passé de fermer.
  • Ensemble fermé.

Antonymes ferme